Les répulsifs à insectes pour piscine fonctionnent-ils vraiment ?

C’est l’été, vous comptez vous détendre dans votre piscine, mais hélas, votre moment de relaxation est perturbé par les attaques incessantes d’insectes ? Vous avez beau les chasser, rien n’y fait, moustiques et guêpes reviennent à la charge. L’été, avec la chaleur, les insectes pullulent, et c’est encore plus vrai aux alentours des piscines, car dans ces conditions, leur instinct de survie leur dicte d’aller vers les points d’eau. Pour une véritable tranquillité, il faut donc plutôt songer aux répulsifs pour une solution efficace.

Le spray, un bilan mitigé

Le premier réflexe lorsqu’on commence à être menacé par les agaçantes venues de moustiques, guêpes et autres insectes, c’est généralement de sortir le spray. Malheureusement, et vous en aurez certainement déjà fait l’expérience par vous-même, cette solution a une efficacité limitée, voire nulle. En fait, elle éloignera les intrus pendant quelques minutes tout au plus, mais ils reviendront vite à l’attaque. Autant vous dire que vous n’aurez pas la tranquillité et qu’il faut donc chercher une solution plus efficace sur le long terme.

Pour cesser d’être importuné, il convient d’avoir une réponse adaptée au problème. Les répulsifs spécifiquement conçus pour piscine, en plus d’être plus efficaces, sont pensés pour être compatibles avec les systèmes de filtration et pour ne pas altérer l’équilibre de l’eau (alcalinité et pH). Passons donc maintenant en revue les différentes options qui s’offrent à vous pour enfin vous offrir ce moment de tranquillité dont vous avez besoin, et sans invités inopportuns.

Les pastilles

La première grande famille de répulsif est constituée par les pastilles à diffuser dans l’eau. Le principe est d’éloigner les insectes grâce à des agents perturbateurs qui dégagent une odeur nauséabonde uniquement décelable par les insectes. Concernant la durée de l’effet, on peut raisonnablement compter sur une efficacité d’une semaine en moyenne avant de devoir renouveler l’opération, ce qui laisse tout de même une bonne plage de tranquillité. Leur utilisation est simple, à raison d’une pastille pour 20 m³ d’eau, avec ou sans diffuseur.

Les traitements liquides

Le second type de répulsif est le traitement répulsif liquide, à verser directement dans l’eau ou via le skimmer en laissant bien la filtration en marche, et repose sur le même principe de fonctionnement que les pastilles, à ceci près qu’ici le produit répulsif se diffuse directement dans l’eau. Un bidon de 250 ml traite jusqu’à 50 m³ d’eau et en pleine saison il faut recommencer le traitement une fois par mois.

Les huiles essentielles

Une dernière alternative, plus naturelle, et qui évite l’ajout d’un produit chimique dans l’eau du bassin, est celle des huiles essentielles. Leur parfum, qu’il s’agisse d’huile essentielle de pin ou de citronnelle, est aussi agréable pour vous qu’infernal pour les insectes. Ces huiles essentielles s’achètent sous forme de pastilles ou de galets à mettre dans l’eau ou sur les margelles de votre piscine.

Oui donc, les répulsifs fonctionnent vraiment et en plus, ils présentent l’avantage d’être peu onéreux : ils vous coûteront entre 10 euros pour les solutions liquides et 20 euros pour une boîte de galets, alors il se serait dommage de s’en priver !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enquire here

Give us a call or fill in the form below and we'll contact you. We endeavor to answer all inquiries within 24 hours on business days.
[contact-form-7 id="5208"]